Marchés publics : les nouveaux seuils 2022-2023

L’avis relatif aux nouveaux seuils de procédures applicables dès le 1er janvier 2022 a été publié le 9 décembre 2021.

 

Seuils de procédures formalisées 2022-2023

Comme tous les deux ans, les seuils de passation pour les marchés publics évoluent. Depuis le 1er janvier 2022, ceux-ci sont en très légère hausse (0.6 % en moyenne). Ces nouveaux seuils seront en vigueur pendant deux ans, jusqu’au 31 décembre 2023.

 

Type de marché Seuil
2020-2021
Seuil
2022-2023
Marchés publics de fournitures et de services de l’État 139 000 € HT 140 000 € HT
Marchés publics de fournitures et de services des collectivités territoriales
Marchés publics de fournitures des autorités publiques centrales opérant dans le domaine de la défense
214 000 € HT 215 000 € HT
Marchés publics de fournitures et de services des entités adjudicatrices 428 000 € HT 431 000 € HT
Marchés publics de travaux et pour les contrats concessions 5 350 000 € HT 5 382 000 € HT

 

Pour rappel, les marchés en dessous de 40 000 € HT peuvent être passés sans obligation de publicité ou de mise en concurrence. Le pouvoir adjudicateur est seulement tenu de veiller à gérer de manière rationnelle l’argent public engagé. Suite à la pandémie de Covid-19, ce seuil est relevé provisoirement jusqu’au 31/12/2022 à 100 000€ HT pour les marchés de travaux, et de manière définitive pour les achats innovants.

 

Des seuils de publicité relevés exceptionnellement

Suite à la pandémie de Covid-19 et à titre exceptionnel jusqu’au 31/12/2022, le seuil d’obligation de publicité à été relevé de 40 000 € à 100 000 € pour les marchés de travaux et contrats de concessions. L’exception expérimentale qui avait été mise en place par le décret n° 2018-1225 du 24 décembre 2018 a également été pérennisée, rendant la publicité facultative pour les marchés innovants jusqu’à 100 000 €.

 

Tableau récapitulatif des seuils de procédure et de publicité 2022-2023

Marchés Publics : les seuils de procédure et de publicité 2022-2023